Télévision / Reportages

Partager
À regarder en rafale | The Crown
La série raconte la vie d’Élisabeth II à partir de son mariage. | Photo : Netflix

À regarder en rafale | The Crown

Le destin d’une reine

Par Steve Martin/TV Hebdo - 2019-08-03 19:26:32

Par conviction politique, vous avez peut-être boudé votre plaisir lorsque la première saison de cette série à grand déploiement a fait ses débuts sur Netflix, en 2016. Maintenant que le troisième chapitre est attendu d’un jour à l’autre sur la plateforme numérique, peut-être devriez-vous reconsidérer votre décision initiale.


Sans être un supporteur de la monarchie qui dirige symboliquement le Commonwealth, il est possible d’apprécier, d’un point de vue esthétique, les décors et costumes grandioses mis en valeur dans cette production tout en admirant la résilience de ceux qui, par devoir, ont accepté leur fatalité, celle de passer leur existence enfermés dans une prison dorée. 

L’idée derrière cette série est par ailleurs ambitieuse, mais le risque était calculé, compte tenu de l’intérêt que suscite la famille royale partout sur la planète. Chaque saison est consacrée à une période couvrant plusieurs années du règne de la reine Élisabeth II, qui a succédé à son père, George VI, au début des années 1950.

Au cours des deux premières saisons, la série couvre différents faits marquants de la vie de celle qui a connu le plus long règne dans l’histoire du Royaume-Uni, de son mariage au prince Philip, en 1947, à la naissance de son fils Edward, en 1964.

L’époux de la reine — joué par Matt Smith, qui a incarné le mythique Doctor Who de 2010 à 2014 — passe parfois à la moulinette, car son côté orgueilleux, voire capricieux, est mis de l’avant au fil de certains épisodes. On en vient alors à se demander s’il avait l’étoffe nécessaire pour occuper une place aussi prépondérante dans la monarchie. 

De son côté, Claire Foy, révélation des deux premières saisons, incarne avec une retenue exemplaire celle qui a dû mettre ses désirs et impulsions de côté afin de servir sa nation.

The Crown est la fois une leçon d’histoire et un voyage dans le temps qui nous fait oublier, le temps d’une poignée d’épisodes, notre petite routine quotidienne.

À voir sur Netflix (deux saisons en français)

Faits saillants

  • L’épisode clé Vergangenheit (saison 2, épisode 6) La découverte d’un document vidéo compromettant datant de la Seconde Guerre mondiale force Élisabeth à voir un des membres de sa famille sous un autre jour. 
  • Le personnage secondaire qui vole la vedette L’impulsive Margaret, jouée avec une sensibilité à fleur de peau par Vanessa Kirby, et ses amours interdites servent de contrepoids idéal à la grande sœur, qui doit en tout temps garder le contrôle sur ses émotions.
  • À voir si vous avez aimé Downton Abbey, The Tudors, Versailles.
  • Pourquoi regarder la série en rafale? Les Britanniques n’ont pas leur égal quand vient le temps de produire des reconstructions historiques somptueuses jusque dans les plus petits détails. En voici une nouvelle preuve.

À noter

Après Claire Foy, Olivia Colman, gagnante de l’Oscar de la meilleure actrice plus tôt cette année, a repris la couronne pour le tournage des épisodes de la troisième saison, qui devrait être offerte au cours des prochaines semaines.