Télévision / Reportages

Partager
À vos manettes | Mylène St-Sauveur
Mylène St-Sauveur | Photo : Simon Clark, Journal de Québec

À vos manettes | Mylène St-Sauveur

«J’ai un faible pour les séries de superhéros»

Par Marie-Hélène Goulet/TV hebdo - 2019-04-08 23:27:15

Les artisans de la télé sont des télévores comme vous, chers lecteurs. Voici les émissions qui font vibrer la comédienne Mylène St-Sauveur, l’interprète d’Olivia Blaszczak dans L’heure bleue.

 

 

Quel est votre premier souvenir télé?

Je me rappelle avoir regardé Les Zigotos le matin, avec mes deux toasts au Nutella et mon lait au chocolat. J’avais tellement envie d’aller jouer dans la mare maléfique! Des années plus tard, j’ai travaillé avec Anne Casabonne et Jean-François Beaupré, et je leur ai confié ça. Ils ont trouvé que ça ne les rajeunissait pas!

Quelle émission vous a passionnée à l’adolescence?

Lost a été la première série que j’ai regardée en langue originale pour pratiquer mon anglais. Ça m’a ouvert un nouveau monde! Tout à coup, je n’avais plus envie d’écouter des séries doublées. Lost a été une série fétiche que je regardais avec mon frère. Habituellement, nous nous attendions pour visionner les épisodes, et quand l’un de nous dérogeait, on se chicanait!

Quelle a été votre première apparition à la télévision?

J’ai animé la Marche du Pardon de Saint-Hyacinthe à la télévision communautaire avec mon enseignante de pastorale. Je devais avoir neuf ans, et j’avais un petit ensemble en tweed comme celui de Lindsay Lohan dans L’attrape parents.

Quelle est votre ambiance musicale télé favorite?

J’écoute en permanence la bande sonore de la série Big Little Lies. Jean-Marc Vallée est un gars qui adore la musique, et ça paraît dans ses œuvres. Cette trame sonore est complète.

Quel est votre coup de cœur télé de la dernière année?

The Haunting of Hill House, une série effrayante dont une grande partie de l’intrigue est vue à travers les yeux des enfants. La fin est peut-être un peu trop à l’américaine, mais j’ai adoré la montée dramatique menant à la conclusion. La facture est superbe, et les jeunes acteurs sont tellement bons! Au Québec, j’ai adoré Révolution. J’ai beaucoup d’amis danseurs qui ont justement compétitionné à l’émission.

Quelle série avez-vous déjà regardée plus d’une fois? 

Heroes. J’ai un faible pour les séries de superhéros, surtout celles dont les personnages sont des personnes ordinaires qui se retrouvent avec des superpouvoirs. 

Quelle émission québécoise vous a le plus marquée?

C’est en regardant 2 frères que je suis tombée en amour avec Marc Beaupré! Sa blonde s’appelait Mylène; c’est Hélène Florent qui l’interprétait, et je me disais que ce n’était certainement pas une coïncidence! Cette série m’a beaucoup inspirée, parce qu’elle était portée par plusieurs jeunes acteurs comme Karine Vanasse et Benoît Langlais. 

Quel est votre plus grand plaisir coupable au petit écran? 

J’adore regarder les émissions de compétitions culinaires comme Les chefs!

Qui est votre plus gros coup de foudre masculin au petit écran?

Alexander Dreymon, l’acteur principal de la série The Last Kingdom. C’est une émission de Vikings. Si vous googlez son nom, ce sera peut-être votre prochain coup de foudre à vous aussi!

Quel méchant avez-vous préféré détester?

C’est Kilgrave, un personnage de l’univers de Marvel qu’on voit dans la série Jessica Jones. Il a le pouvoir de contrôler les autres, et on ne peut presque rien faire contre lui. Il est brillamment interprété par David Tennant, un acteur qui a également joué dans Broadchurch.

Si on vous donnait la chance de jouer dans n’importe quelle série, laquelle choisiriez-vous?

The Man in the High Castle, une série dans laquelle l’Allemagne a gagné la Seconde Guerre mondiale. L’histoire se passe aux États-Unis; l’ouest du pays est dirigé par le Japon, et l’est par l’Allemagne. Moi qui suis fascinée par l’histoire, j’adorerais jouer dans une telle série!

Quel trait de caractère partagez-vous avec Olivia dans L’heure bleue?

Je suis parfois impatiente comme elle, surtout sur la route. Mais j’essaie de plus en plus de travailler ma patience afin de ne pas chialer ou me plaindre pour rien. Je suis également loyale, comme Olivia. Quand on s’en prend à mes amis, je n’ai pas la langue dans ma poche pour les défendre.

À noter

Mylène St-Sauveur sera de retour dans la quatrième saison de L’heure bleue, à voir dès cet automne à TVA.