Télévision / Reportages

Partager
Artis, le gala | Que la fête commence!
Jean-Philippe Dion et Maripier Morin. | Photo : Max Abadian

Artis, le gala | Que la fête commence!

Dimanche 12 mai à 20 h, TVA

Par Nathalie Slight/TV hebdo - 2019-05-02 21:11:09

Jean-Philippe Dion et Maripier Morin sont de retour à la barre de la 34e Soirée Artis. Fiers de ce qu’ils ont accompli l’an dernier, les maîtres de cérémonie ont l’intention de poursuivre sur leur belle lancée, avec un rendez-vous aussi festif qu’émouvant.

 

 

Maripier, Jean-Philippe, dans tous les galas, le numéro d’ouverture donne le ton. À quoi peut-on s’attendre?

Maripier: L’an dernier, la soirée a pris son envol avec de l’amour, de l’amour et encore de l’amour. C’était une surdose de bons sentiments, mais c’était nécessaire. Les gens en avaient vraiment besoin après la vague de dénonciations dans la foulée du mouvement #MoiAussi. 

Jean-Philippe: On voulait que la fête commence dès le numéro d’ouverture. Lorsque j’ai vu Véronique Cloutier, Charles Lafortune, Guy A. Lepage et plusieurs autres artistes chanter et danser, je me suis dit que c’était de bon augure pour le reste de la soirée. Quand les gens dans la salle s’amusent, les téléspectateurs le ressentent à la maison. 

Maripier: Le numéro d’ouverture que nous avons préparé cette année est différent, mais son but reste le même: créer une ambiance festive dès les premières secondes de la soirée et surfer sur une vague d’amour.

Cliquez ce lien afin de consulter les nominations.

Quelles sont votre inspiration et votre ligne directrice? 

Jean-Philippe: Pendant le congé des fêtes, je suis parti en voyage en Thaïlande. Le 31 décembre, à minuit pile, alors que tout le monde était en train de se souhaiter la bonne année un verre de champagne à la main, j’ai vu le vidéoclip Promises, de Sam Smith, à la télévision. J’ai eu un flash: l’ambiance festive de ce clip conviendrait parfaitement à la prochaine Soirée Artis. 

Maripier: Non seulement Jean-Philippe est l’un des animateurs de la soirée, mais il est aussi producteur au contenu. Lors de notre première réunion, il nous a montré ce fameux vidéoclip. C’était exactement le type d’ambiance que j’avais en tête pour la Soirée Artis. Autant Jean-Philippe et moi sommes différents, autant nous sommes sur la même longueur d’onde lorsque vient le temps d’organiser une grosse fête pour célébrer notre télé. 

C’est vrai que vous êtes différents et, pourtant, votre duo fonctionne merveilleusement bien à l’écran. Comment expliquez-vous cela?

Maripier: Jean-Philippe et moi, nous sommes comme un Mini Wheat: il est le côté nutritif, et moi, le côté givré! (rires

Jean-Philippe: Je suis assez sérieux de nature, mais Maripier m’apporte une belle dose de folie. Par ailleurs, c’est une travailleuse acharnée qui se donne sans compter et qui est toujours à son affaire. On se rejoint sur ce point. 

D’un point de vue personnel, quel a été votre moment préféré durant la soirée de 2018?

Jean-Philippe: Les dernières minutes avant le début. Maripier et moi, nous nous sommes préparés dans deux loges différentes. Puis, juste avant d’entrer en ondes, je suis allé la voir pour lui donner un gros câlin. Nous avions les yeux pleins d’eau... puis, elle m’a mis à la porte de sa loge! (rires

Maripier: Il allait me faire brailler! Je ne voulais pas gâcher mon maquillage à cause de quelques larmes! (rires

Jean-Philippe: La fin du gala a été un autre moment marquant pour moi. On s’est serrés dans nos bras et on s’est dit: «Mission accomplie!»

Maripier: Vous ne pouvez pas imaginer la fierté qu’on a ressentie à ce moment-là! On n’en revenait pas d’avoir mené ce gros paquebot à bon port. Et dire qu’on s’embarque pour une autre belle aventure cette année! J’en parle et j’en ai des frissons.

  • Le saviez-vous? L’an dernier, 1 765 000 téléspectateurs ont regardé la 33e Soirée Artis.