Télévision / Reportages

Partager
La liste noire | L'heure de vérité (Finale de la saison 5)
Photo : TVA

La liste noire | L'heure de vérité (Finale de la saison 5)

Vendredi 22 mars à 21 h, TVA

Par Christine Fortier/TV hebdo - 2019-03-11 21:02:42

Depuis le début de la saison 5, Reddington s’évertue à récupérer le sac rempli d’os déterré par M. Kaplan. Pourquoi tient-il tant à ce que personne ne sache à qui appartiennent ces os? Et pourquoi Ian Garvey a-t-il tué Tom pour s’en emparer? La fin de l’épisode nous offre une partie de réponse. 

 

Dans le dernier épisode, Elizabeth et Reddington ont découvert que Ian Garvey s’est rendu au Costa Rica pour remettre le sac rempli d’os à un dénommé Max Birmingham. On constate, au début de la finale de la saison 5, que cet homme s’appelle en réalité Sutton Ross et qu’il est un ennemi de longue date de Red. À l’époque où ce dernier était encore dans la marine, il avait en effet participé à une opération visant à empêcher Ross de vendre des secrets militaires à la Chine.

Pour sa part, Ian Garvey faisait partie de l’escouade chargée d’appréhender le criminel en cavale, mais au lieu de suivre les ordres, il l’a aidé à disparaître. Pourquoi le policier corrompu a-t-il confié le précieux sac à Sutton? On obtient également la réponse à cette question à la fin de l’émission, qui débute alors que Ross et plusieurs agents du FBI débarquent dans le bureau de Walter Reardon, le fondateur d’une entreprise de robotique, afin d’y faire une perquisition. Quelques minutes plus tard, Reardon est retrouvé sain et sauf par son avocat, Holt Campbell. Les hommes qui ont surgi dans le bureau de son client n’étaient pas de vrais agents du FBI.

Innovation scientifique

Dès qu’Elizabeth apprend ce qui s’est passé dans les bureaux de l’entreprise de robotique, elle explique à Harold que, avant sa mort, Ian Garvey est allé au Costa Rica pour donner le sac à Max Birmingham, de son vrai nom Sutton Ross. Lors de leur visite à la société de Reardon, Elizabeth et Donald découvrent que les faux agents du FBI ont simulé la perquisition dans le but de voler des disques durs contenant les recherches personnelles du professeur Ravi Desai sur le Projet Rafferty. Holt Campbell ne peut pas leur en dire plus sur le projet. En revanche, Aram, qui a pas quitté le chevet de Samar depuis son hospitalisation et qui embête les médecins avec ses nombreux conseils sur la façon de la soigner, peut le faire. 

Après avoir examiné les fichiers de sauvegarde que Campbell a fait suivre au FBI, Aram affirme que Desai travaillait sur la conception d’un exosquelette robotisé capable d’aider l’homme à évoluer en zone dangereuse. De toute évidence, Ross a volé les résultats de ses recherches dans le but de les revendre sur le marché noir. Le seul problème, c’est que les informations contenues dans les fichiers ne sont pas complètes et que l’acheteur ne pourra rien en faire sans Desai. Devinant que Ross et ses hommes vont kidnapper le professeur, Elizabeth et Donald s’empressent d’aller au cinéma où, selon Aram, il s’est rendu avec ses enfants. Les agents arrivent trop tard pour empêcher l’enlèvement de Desai et de ses enfants, mais Elizabeth parvient tout de même à arrêter le chauffeur de Ross, puis à prendre en chasse le véhicule dans lequel le criminel s’est enfui avec ses otages.

D’une pierre deux coups

Il va sans dire que les membres de l’unité secrète du FBI ne sont pas les seuls à rechercher Sutton Ross. Pour le localiser, Reddington a suivi une piste très différente. Il a d’abord interrogé le tailleur de vêtements de Ross, suivi de son comptable, avant d’aboutir au cinéma quelques minutes trop tard pour intercepter l’homme qui est en possession de son secret.

Le FBI parvient également à découvrir avant lui l’endroit où doit avoir lieu la transaction entre Ross et l’acheteur du Projet Rafferty. Ainsi, le FBI arrête le criminel et le conduit au site secret pour son interrogatoire, qui se termine de façon complètement inattendue. En effet, après avoir révélé à Elizabeth à qui appartiennent les ossements contenus dans le sac, il l’enlève et exige que Reddington se livre à lui en échange de sa libération. Une fois que Red se rend à Ross pour sauver Elizabeth, la jeune femme lui dit à quel point elle regrette d’avoir insisté pour connaître son secret.