Télévision / Reportages

Partager
La rentrée des chaînes spécialisées : ARTV (Cette chaîne est débrouillée)
France Beaudoin, Pour emporter. | Photo : ARTV

La rentrée des chaînes spécialisées : ARTV (Cette chaîne est débrouillée)

Pure culture

Par Marie-Hélène Goulet/TV hebdo - 2018-08-09 21:10:17

La programmation automnale d’ARTV est inspirante, à l’image des artistes qu’elle met à l’honneur. Du côté des nouveautés, à Pour emporter (vendredi 20 h, début: 17 août), France Beaudoin s’inspire des mots qui ont influencé la vie de ses invités afin de lancer des sujets de discussion inusités. Ses entrevues passionnantes sont rythmées par les improvisations musicales d’Antoine Gratton. L’émission porte ce titre parce que les spectateurs présents dans le studio peuvent repartir à la maison avec les œuvres desquelles France a tiré les mots importants pour ses invités.

L’art qui transforme

Dans Faire œuvre utile (vendredi 20 h, début: 26 octobre), la journaliste culturelle Émilie Perreault prouve que l’art peut changer des vies. Chaque semaine, elle rencontre des gens dont l’existence a été transformée par des œuvres artistiques. Elle les présente ensuite aux créateurs de ces œuvres.

À ARTV, la fin de semaine se déroule autrement cette saison grâce à Dimanche en séries (dimanche de midi à 16 h, début: 12 août), qui présente pendant quatre heures des séries en rafale, notamment Les jumelles Dionne (19 août).

Le lendemain, place à Lundi culture (20 h 30, début: 13 août). Les documentaires se succèdent dans cette case horaire, mais varient de ton et de genre. Parmi ceux-ci, on verra: Louise Lecavalier: Sur son cheval de feu (20 août) et Ensemble (26 novembre), qui suit l’Orchestre Métropolitain et son chef, Yannick Nézet-Séguin.

Voyages dans le temps

Les nouvelles séries de fiction de la chaîne nous transportent dans le passé. La révolte des bonnes filles (samedi 22 h, début 11 août) nous emmène en 1969, dans les coulisses de l’hebdomadaire News of the Week. Quatre jeunes chercheuses méprisées par des collègues masculins revendiquent un traitement égalitaire. De son côté, Antonio Banderas devient Pablo Ruiz Picasso dans Le génie: Picasso (samedi 22 h, début: 20 octobre). Cette série en 10 épisodes brosse le portrait d’un homme dont la créativité a marqué l’humanité.

ARTV diffuse aussi les trois saisons de la série historique Les Borgia (dimanche 22 h, début: 12 août). On y suit à Rome une puissante famille de la Renaissance. Dans la peau de Cesare Borgia, le Québécois François Arnaud donne la réplique au Britannique Jeremy Irons, qui interprète le père de Cesare, Rodrigo Borgia. Présentée en une seule journée, la minisérie Howards End (dimanche 9 septembre de midi à 18 h) suit les traces de deux sœurs anticonformistes au début du XXe siècle, en Angleterre. Quant à la série Grantchester (jeudi 21 h et 22 h, début: 1er novembre), dont trois saisons seront diffusées en rafale, elle nous emmène aussi au Royaume-Uni, mais en 1953. Dans un petit village situé près de Cambridge, un vicaire fait équipe avec un inspecteur de police pour résoudre des crimes.

Inspirée de l’œuvre de Lucy Maud Montgomery, la deuxième saison d’Anne (jeudi 20 h et 21 h, retour: 27 septembre) est également à l’horaire, ainsi que le 14e chapitre de la saga médicale Dre Grey, Leçons d’anatomie (vendredi 19 h, retour: 14 septembre).

De retour avec de nouveaux épisodes

  • Esprit critique, saison 4 (jeudi 20 h, retour: 20 septembre)
  • C’est juste de la TV, saison 12 (vendredi 21 h, retour: 21 septembre)
  • Pour l’amour du country, saison 16 (samedi 19 h, retour: 1er décembre)