Télévision / Reportages

Partager
Langevin, tours de ville | L'union fait la force (Début)
Stéphane Bourgoin, Luc Langevin, Viktor Vincent et Gus. | Photo : © ARTV

Langevin, tours de ville | L'union fait la force (Début)

Vendredi 22 mars à 20 h, ARTV

Par Marie-Hélène Goulet/TV hebdo - 2019-03-11 22:01:05

S’il est possible de trouver de la magie au détour d’une ruelle de Montréal, c’est grâce à Luc Langevin et à ses trois complices magiciens, qui font souffler un vent de féerie sur la métropole avec la nouveauté Langevin, tours de ville.

 

 

Impossible de s’ennuyer lorsque quatre magiciens unissent leurs talents pour nous méduser! Dans les quatre épisodes d’une heure de Langevin, tours de ville, Luc Langevin, Stéphane Bourgoin, Viktor Vincent et Gus convient les téléspectateurs à un véritable feu roulant de tours, d’astuces et de créativité. Les quatre acolytes y mystifient les passants, se jouent de cobayes incrédules et relèvent des défis incroyables!

Un pour tous

Partager la lumière des projecteurs n’est pas du goût de tous les ma­gi­ciens connus, mais Luc Langevin, qui est à la tête du projet avec son complice Claude Veillet, est emballé par cette collaboration à quatre. «Le milieu de la magie est très compétitif, et c’est rare que des magiciens s’allient pour offrir un bon spectacle au public, explique Luc. C’est même d’autant plus rare quand un de ceux-ci a une carrière solo qui fonctionne bien comme la mienne. Pourtant, moi, j’adore mettre le talent des autres en lumière. En plus, comme j’ai déjà imaginé plus de 500 tours en solo pour la télévision, j’aime l’idée de pouvoir concevoir des numéros à plusieurs. Ça m’ouvre un univers de possibilités.»

Parmi les membres du quatuor, on retrouve d’abord Stéphane Bourgoin, qui a collaboré avec Luc sur Défier la magie. «J’aime dire que Stéphane est le secret le mieux gardé de la magie au Québec. C’est un homme qui a énormément d’expérience. Il est magicien depuis 40 ans et il possède une bibliothèque de plus de 4000 livres sur l’art de la magie», affirme Luc. Gus, quant à lui, est un Français expert de la manipulation de petits objets. «Sa magie est très humoristique, on rit beaucoup pendant ses tours», rajoute le magicien. Enfin, Viktor Vincent est un mentaliste français spécialiste en prédictions et en lecture de pensées. «Selon moi, c’est le meilleur mentaliste de la francophonie», affirme sans retenue Langevin. 

Nous ajoutons notre voix à ce concert d’éloges. Nous avons visionné le premier épisode de l’émission, et la bande des quatre y est épatante! Avec de simples tasses et un billet de banque, Viktor stupéfie les piétons de la rue Sainte-Catherine. De son côté, Gus relève le défi lancé par la comédienne Josée Deschênes en utilisant des cartes pour lui raconter une histoire magique à propos d’une personne qu’elle connaît. Avec la complicité de Luc, Gus et Stéphane éblouissent les clients d’un magasin en leur proposant des produits extraordinaires, comme un super contenant à balles de tennis qui semble sans fond et un multiplicateur de bouteilles de vin.

Des défis surprenants

Si les quatre mousquetaires de la magie s’amusent ferme à l’écran, ils ne nient pas entretenir une saine compétition entre eux. Ainsi, un tour de jeu de la bouteille permet à chacun de lancer un défi à un collègue. Lorsque la bouteille de Viktor s’arrête sur Luc, au premier épisode, il lui demande de réaliser son fameux numéro scénique de téléportation… mais pas avec n’importe qui: «Il me met au défi de réaliser mon numéro avec Gilles Brassard, un scientifique québécois qui a prouvé que la téléportation était faisable, raconte Langevin. Il pourrait éventuellement gagner un prix Nobel grâce à ses découvertes. Disons que ce n’est pas lui que j’aurais choisi d’emblée pour réaliser mon tour!» Une fois le défi relevé, Luc savoure toutefois sa vengeance dans un prochain épisode, où il demande à son comparse de manipuler un esprit qu’on croirait imperturbable: celui de Messmer en personne. «Ça donnera un duel de cerveaux assez intéressant», confirme Langevin.

Véritable carte postale magique de Montréal, Langevin, tours de ville pourrait bien connaître des adaptations dans d’autres cités. Certains segments de l’émission ont d’ailleurs déjà été vendus à des productions françaises. On souhaite aux quatre magiciens que ce rêve d’exportation nationale se produise afin qu’ils se téléportent de Paris à Marseille, en passant par Québec!