Télévision / Reportages

Partager
Le CV de... David La Haye
© Éric Carrière

Le CV de... David La Haye

Par Annie Hogue / TV Hebdo - 2016-07-11 12:54:07

C’est grâce à ses multiples rôles au cinéma et à la télévision que le public a découvert David La Haye. Celui dont le jeu est toujours juste campe autant les gentils garçons que les méchants. Voici un survol de sa carrière à la télévision.





2013
Simon Gauvin, Mon meilleur ami

Simon est le meilleur ami d’Alex (Claude Legault). Les deux hommes font de nombreuses activités ensemble, jusqu’à ce qu’Alex devienne tétraplégique à la suite d’un tragique accident d’escalade. Simon était avec lui à ce moment et il se sent coupable de ce qui est arrivé à son ami. Il commence alors à trop en faire, et l’amitié entre les deux hommes se dégrade au fur et à mesure qu’Alex le voit prendre sa place dans toutes les sphères de sa vie, même auprès de sa femme et de ses enfants.


2010-2016
Luc Racine, Mirador

Luc est l’un des fils de Richard Racine (Gilles Renaud), le fondateur de la firme de relations publiques Mirador. Luc y travaille en compagnie de son père et de son frère, Philippe (Patrick Labbé). La fuite de ce dernier au début de la série et l’incapacité de Richard à tenir les rênes de l’entreprise provoquent plusieurs réorganisations. Luc ne s’est jamais vraiment bien entendu avec son frère, avec qui il se sent toujours en compétition. Alors que Philippe est considéré comme le fils parfait, Luc est le mouton noir de la famille. Nous retrouverons les membres de la famille Racine à la fin de l’été dans la troisième saison de Mirador.


2005-2008
Robert Forget, Nos étés

Robert est un personnage du quatrième volet de la saga Nos étés. Écrivain et poète à ses heures, il s’entoure de mystère, ce qui plaît beaucoup aux femmes. Elles sont d’ailleurs nombreuses à avoir envie de mieux le connaître. La jeune Émilie (Jessica Malka) est l’une des premières à tomber sous son charme. Robert s’en amuse, car il s’intéresse davantage aux femmes plus mûres. Ce rejet blesse profondément Émilie et est le prélude d’un terrible drame.


2002-2003
Luc «Lucky» Normandeau, Music Hall

Lucky est l’homme de main de Clife Maisie (Murray Head), un homme d’affaires qui contrôle le nightlife et qui n’apprécie pas que quelqu’un vienne jouer dans ses platebandes et lui faire compétition. Pour se débarrasser de ses ennemis, il envoie Lucky faire le sale boulot. Ce dernier vient rôder autour du Cassandra, le cabaret ouvert par Jacques Marchand (Claude Blanchard) où travaille Sylvie Bruneau (Véronique Cloutier). Lucky veut faire tomber des têtes. Pour parvenir à ses fins, il tente de corrompre les employés du Cassandra et de semer la zizanie parmi eux. À certains, il offre de la drogue, à d’autres, de l’argent ou d’autres choses qui leur font envie. Toutefois, accepter un cadeau de Lucky, c’est comme faire un pacte avec le diable...


1993
Napoléon Frigon, Blanche

Napoléon Frigon est le premier prétendant officiel de Blanche Pronovost (Pascale Bussières) et le premier amour de la jeune fille. Il est beau, charmant et ne passe jamais inaperçu lorsqu’il se promène sur sa moto. Promu à un bel avenir, ce fils de bonne famille se dirige vers une carrière d’avocat. Avec lui, Blanche sait qu’elle ne manquerait de rien et ne connaîtrait pas la misère dans laquelle elle a vécu lorsqu’elle était petite. Pourtant, elle refuse de se faire passer la bague au doigt. Blanche rêve de devenir médecin, mais ce n’est pas ce que Napoléon souhaite pour sa future épouse.


1992-1995
Edmond Brisebois, Montréal P.Q.

Edmond Brisebois est vicaire, mais il se sent prisonnier de la vie religieuse, pour laquelle il ne croit pas être fait. Il est déchiré, puisqu’il ne veut pas déplaire, mais il a des désirs qu’un homme comme lui ne devrait pas avoir. Ne pouvant plus tenir, il troque sa soutane contre des vêtements de ville et quitte en douce le presbytère de Batiscan. Il faut dire que ce n’est pas facile de trouver sa voie quand on ignore une grande partie de ses origines. La mère d’Edmond, Mme Félix (Monique Miller), n’a jamais voulu lui dire toute la vérité sur son père. Edmond mène donc ses propres recherches et fait de nouvelles expériences.


À la télé, on a également pu voir David La haye dans les rôles suivants:

Luc Jodoin, Bonjour docteur (1987-1989)
Alain Sénécal, Chambres en ville (1989)
Éric Néron, Super sans plomb (1989-1991)
Antoine Norbert, Scoop II (1993)
Christopher Dean, Les Duchesnay: La glace et le feu (1994)
Dr Christian Richard, Urgence (1996-1997)
Rick Bonnard, Omertà II: La loi du silence (1997)
Caporal Dominique Larouche, Opération Tango (1999)
Kurt Kaufmann, Nuremberg (2000)
André Poupart, Fortier (2002)
Duc d’Enghien, Napoléon (2003)
Cardinal de Rohan, Marie Antoinette (2006)
Benoît, Le chalet (depuis 2015)