Télévision / Reportages

Partager
Le style de Louisa O'Hara dans «O'»
Marilyse Bourke © Serge Gauvin

Le style de Louisa O'Hara dans «O'»

La fashionista

Marie-Hélène Goulet / TV Hebdo - 2014-11-28 16:39:24

Pétillante à souhait, Louisa O’Hara impressionne par son style. La costumière Élisabeth Morad travaille fort pour lui inventer des looks soignés sans bénéficier d’un compte en banque aussi bien garni que celui de la famille O’Hara.




Élisabeth, comment décrirais-tu le style de Louisa?

Il est avant-gardiste et coloré. Louisa sait ce qui se passe dans le monde de la mode, et elle porte des vêtements dernier cri. Ses tenues sont également confortables, puisque Louisa est maintenant maman.


Son look a-t-il beaucoup changé depuis qu’elle est devenue mère?

Il s’est un peu «attendri»; il est moins rock qu’avant. Toutefois, les accessoires de Louisa ont plus changé que ses vêtements. Avant d’être maman, elle portait toujours de grosses boucles d’oreilles, des bagues et d’autres bijoux volumineux, mais, comme nous ne voulons pas risquer de blesser les beaux bébés avec qui Marilyse (Bourke, l’interprète de Louisa) travaille, je choisis maintenant des modèles beaucoup plus petits.


As-tu également diminué la hauteur de ses talons?

Pas du tout! Ils sont toujours aussi hauts, et ça ne gêne pas du tout Marilyse. Elle est capable de marcher avec! Je porte d’ailleurs une attention particulière aux chaussures et aux sacs à main de Louisa, afin de puncher son look. Malheureusement, la caméra ne montre pas souvent le personnage de la tête aux pieds.


Quelles couleurs privilégies-tu pour Louisa?

Toutes les couleurs vivantes. J’adore lui faire porter du jaune moutarde ou du fuchsia, qui sont des teintes parfaites pour souligner son côté pétillant et son tempérament actif. D’ailleurs, le teint magnifique de Marilyse me permet d’utiliser pratiquement toutes les couleurs.


Louisa étant très riche, lui achètes-tu des vêtements griffés?

Au Québec, aucune équipe de production n’a les moyens des O’Hara! J’aimerais choisir des vêtements haut de gamme, mais c’est impossible. Je me rends plutôt dans les boutiques Zara, H&M et HR2 pour créer ses looks, que je complète au magasin La Baie du centre-ville.


Fashionista comme elle est, Louisa possède-t-elle une garde-robe imposante?

Bien sûr, mais, encore une fois, comme je ne dispose pas du budget de la famille O’Hara, je recycle beaucoup de morceaux. J’essaie constamment de les agencer de manière différente.


As-tu eu de la difficulté à trouver des vêtements de maternité distingués lorsque Louisa était enceinte?

Non. Comme les femmes trentenaires souhaitent être bien habillées durant leur grossesse, il y a beaucoup de choix en termes de vêtements de maternité. Des boutiques comme Zara et H&M en offrent maintenant. Dans le cas de Louisa, j’utilisais également plusieurs vêtements «normaux» que je choisissais simplement plus grands.


Qu’est-ce que Louisa ne porterait jamais?

Pratiquement rien, étonnamment! Tant que les vêtements sont de bon goût, j’arrive à tout lui faire porter, parce qu’elle est avant-gardiste. Elle ose autant sur le plan des couleurs que sur ceux des textures et des imprimés.


Qu’aimes-tu le plus dans son style?

J’aime tout! Pour dire vrai, Louisa est le personnage qui me ressemble le plus. Donc, ce que je choisis pour elle, je l’achèterais bien pour moi. Ces vêtements sont très souvent mes coups de cœur, et il n’est pas rare que je m’offre les mêmes. (rires)