Télévision / Reportages

Partager
«Les aventures du Pharmachien»: Un scientifique qui a du mordant!
Olivier Bernard, mieux connu sous le nom de Pharmachien, dissèque les mythes sur la santé afin de «différencier le vrai du n’importe quoi»! © Explora

«Les aventures du Pharmachien»: Un scientifique qui a du mordant!

Vendredi 2 décembre 19 h 30, Explora (Début)

Par Marie-Hélène Goulet/TV Hebdo - 2016-11-17 12:10:08

Outré par les faussetés entendues jour après jour sur des sujets médicaux, le pharmacien Olivier Bernard a créé le site web du Pharmachien en 2012. Cet alias héroïque démasque les fausses croyances et les remèdes inutiles grâce au pouvoir de la science. Rigolo et pédagogue, il atterrit à Explora en décembre avec 15 épisodes des Aventures du Pharmachien.



Olivier, comment en êtes-vous venu à passer du web à la télévision avec le Pharmachien?

Un peu de la même façon que je suis passé du web à la rédaction de livres. Pour mes livres, c’est un éditeur qui m’a sollicité, tandis que pour l’émission, un producteur m’a rencontré et m’a demandé de lui proposer un projet d’émission. Il m’a donné carte blanche, et c’est ce qui m’a plu. Cela m’a pris deux ans et demi avant d’arriver avec ce concept qui respecte parfaitement l’univers du Pharmachien.

Quels défis vous a posés l’adaptation du web à la télé?

Il y en a eu plusieurs. Sur le web, c’est moi qui contrôle tous les sujets, depuis l’écriture jusqu’aux dessins, que je réalise moi-même. Une émission de télévision implique beaucoup plus de gens. Il a donc fallu que j’apprenne à déléguer et à accepter les opinions des autres. J’ai aussi dû réaliser que certaines de mes idées ne pouvaient tout simplement pas être présentées à la télévision. Par exemple, j’aurais aimé faire plusieurs tests sur des cobayes, mais cela aurait pu être mal perçu. J’ai donc décidé d’être mon propre cobaye pour certaines expériences.

Le duo des Satiriques, qui a fait les effets spéciaux de plusieurs Bye Bye et l’émission Les gars des vues, participe à l’émission. Quel rôle jouent-ils à l’écran?

Les Satiriques sont à l’origine d’un sketch pour chaque épisode, qui commence l’émission, revient au milieu de notre demi-heure, puis la conclut. Il sert de fil conducteur très drôle et avec un humour souvent décalé. C’est parfaitement dans le ton du Pharmachien!

Comment choisissez-vous les sujets abordés à l’émission?

J’ai choisi des sujets qui touchent tout le monde, comme l’alimentation biologique. Il faut aussi que chaque thème de l’émission soit controversé et comporte son lot de croyances. Ce sont tous des sujets assez polarisants.

Êtes-vous le seul intervenant à l’écran?

Non, cela manquerait d’objectivité, et je n’ai pas les connaissances nécessaires pour expliquer tous les sujets en profondeur. Chaque semaine, j’interroge deux ou trois spécialistes, comme des médecins, des chimistes, mais aussi des hypnotiseurs ou des naturopathes.

Ces gens vous aident-ils tous à prouver votre point ou donnez-vous aussi la parole à ceux qui affirment le contraire de ce que vous avancez?

Je donne la parole à tous afin de prouver que, dans chaque fausse croyance, il existe une part de vérité. Tout ce qu’on trouve sur le net en termes de faussetés est fondé sur des éléments véridiques. Je souhaite démontrer ce 10 à 15 % de vérité. Ce ne serait pas constructif de dire que tout est faux.

Craignez-vous la réaction de certaines personnes qui croient à des théories qui sont opposées aux données scientifiques en matière de santé?

Je pense que mon émission va mettre bien des gens en colère, mais à l’inverse, elle va aussi rendre des professionnels de la santé très heureux, puisqu’ils sont épuisés d’entendre n’importe quoi. J’ai déjà reçu des menaces très claires à cause du Pharmachien, mais également des louanges. Ultimement, les critiques ne me dérangent pas, car mes informations sont toutes basées sur des données scientifiques très sérieuses et crédibles.

Il y a beaucoup d’humour dans vos explications; iriez-vous jusqu’à dire que Les aventures du Pharmachien est une comédie?

Cette production est vraiment à la frontière de la comédie et de l’émission scientifique. Pour le téléspectateur, le format est très léger et drôle, mais en conclusion, on réalise qu’on apprend plein de choses en l’écoutant.

À noter
Le premier épisode des Aventures du Pharmachien sera diffusé en simultané à Radio-Canada.

Les 15 sujets du Pharmachien
• Détox du foie
• Alimentation biologique
• Effet placebo
• Acidité
• Régimes
• Soleil et écrans solaires
• Jus
• Produits naturels
• Hypnose
• Gluten
• Antioxydants et superaliments
• Ondes électromagnétiques
• Système immunitaire
• Homéopathie
• Vaccins