Télévision / Reportages

Partager
«Nikita»: prête à tout!
Nikita (Maggie Q) est de retour aux États-Unis pour prouver son innocence. © Ztélé

«Nikita»: prête à tout!

Lundi 14 juillet 22 h, Ztélé

Marie-Hélène Goulet / TV Hebdo - 2014-07-08 15:55:40

Depuis la mort de la présidente Kathleen Spencer, Nikita est la femme la plus recherchée de la planète. Bien que sa tête soit mise à prix pour 30 millions de dollars, elle sort de l’ombre pour prouver son innocence dans la dernière saison de la série.





Malgré une troisième saison riche en émotion, il a fallu du temps au réseau The CW pour confirmer le retour de Nikita une quatrième année. Hésitant à l’idée de tout arrêter au moment où l’univers de l’héroïne s’écroulait, le diffuseur a finalement consenti à produire une dernière saison de seulement six épisodes.

Ainsi, l’équipe de la série peut faire ses adieux aux téléspectateurs. Disposant de très peu de temps pour boucler leurs intrigues, les auteurs ont chargé d’action les six heures mises à leur disposition. Les fans apprécieront leurs efforts!


De retour aux États-Unis

Cette saison démarre 100 jours après la mort de la présidente des États-Unis. Alors qu’on pourrait croire que la principale suspecte se cache en sol étranger, elle traverse plutôt la frontière entre le Canada et les États-Unis afin de revenir en terre américaine. Cette opération surprenante a certes une raison: un bout de preuve la disculpant en poche, Nikita souhaite faire avancer l’enquête du FBI.

Comme courroie de transmission entre les autorités et elle, Nikita choisit Dale Gordon, un journaliste de la chaîne ENN qui ne se contente pas des réponses toutes faites des enquêteurs concernant l'affaire Kathleen Spencer. Déterminée à lui transmettre ce qu’elle sait, la fugitive ne reste pas incognito sur la terre de l’Oncle Sam bien longtemps.

Étant donné que sa photo est montrée partout dans les médias, Nikita est rapidement appréhendée par les forces de l’ordre. Heureusement pour elle, les policiers ne sont pas les seuls à chercher sa trace au peigne fin: ses amis n’ont pas l’intention de la laisser tomber non plus! Michael la traque sans relâche avec l’aide des membres de son équipe, même si chacun d’eux est encore frustré d’avoir été rejeté par elle à la fin de la troisième saison.


À l'aide

Il est minuit moins une pour Nikita lorsqu’ils la retrouvent, Amanda ayant déjà localisé son ennemie. Barricadée dans la tour de la chaîne ENN avec Dale Gordon comme otage, Nikita, prise au piège, n’aura pas d’autre choix que de laisser ses copains prendre la situation en main pour la sortir du pétrin.

Si la fugitive est touchée par la dévotion de Michael, de Ryan et de Birkhoff, elle ne se doute pas qu’Alex et Tiffany travaillent aussi pour elle à l’autre bout de la planète. À Mumbai, les deux espionnes font tout en leur pouvoir pour recueillir des preuves sur le trafic d’êtres humains qui se joue entre une politicienne indienne corrompue et The Shop.

Ce qu’elles découvrent corrobore l’hypothèse de Nikita à propos d’une substance dans le sang de la présidente qui serait à l’origine de sa mort. Les faits sont toutefois bien difficiles à prouver, surtout qu’Amanda a des complices très haut placés prêts à discréditer la présumée assassine quoi qu’elle dise ou fasse.


Le dernier face à face

L’actrice Maggie Q, l’interprète de Nikita, est reconnaissante à The CW de lui avoir laissé raconter jusqu’au bout l’histoire de son personnage. Pour elle, le point fort du dénouement de la série n’est pas l’aboutissement des tergiversations amoureuses entre Michael et son héroïne, mais plutôt son affrontement final avec Amanda.

«Évidemment, Michael et Nikita resteront Michael et Nikita, tout le monde le comprendra. Nous savons aussi ce qu’Alex et Nikita représentent l’un pour l’autre. Nous connaissons également l’amitié entre Birkhoff et Nikita. Ce beau lien est d’ailleurs au centre des intrigues de la quatrième saison.

Ryan Fletcher est le catalyseur d’un événement important. Ce que nous avons vraiment besoin de conclure, c’est l’histoire d’Amanda et de Nikita. C’est majeur», a confié l’actrice au journaliste Eric Goldman d’IGN. Reste à voir si c’est le bien ou le mal qui vaincra!