Télévision / Reportages

Partager
Rencontre avec Bridget Moynahan de «Blue Bloods»
Bridget Moynahan © Getty images

Rencontre avec Bridget Moynahan de «Blue Bloods»

L'esprit de famille

Malik Cocherel / TV Hebdo - 2014-11-28 16:11:04

Dans Blue Bloods, elle prête ses traits à Erin, la fille unique du commissaire Frank Reagan, incarné par Tom Selleck. L’actrice de 43 ans, qui s’est fait connaître au petit écran en 1999 grâce à la série Sex and the City (Sexe à New York), nous raconte son expérience sur le plateau de tournage, avec les interprètes des autres membres de la famille Reagan. 



Bridget, comment t’es-tu préparée à jouer ton personnage d’assistante du procureur dans Blue Bloods?

Sincèrement, j’ai obtenu ce rôle un peu à la dernière minute. Je ne sais pas comment je dois l’interpréter, mais c’est comme ça que les choses se sont passées! (rires) J’ai été «propulsée» dans l’émission sans avoir eu le temps de préparer quoi que ce soit. De toute façon, au début, la série racontait surtout l’histoire d’une famille, les Reagan. Par la suite, j’ai noué des contacts avec des procureurs. Il m’arrive de les accompagner sur des scènes de crime ou d’assister à des interrogatoires pour voir comment ils travaillent. Ça m’aide beaucoup, parce que leur univers m’était totalement étranger.


Penses-tu que tu aurais pu être une bonne assistante de procureur?

Oui, parce que j’adore discuter et que j’ai toujours raison! Le droit m’intéresse. J’aime qu’on suive les règles et que le bien l’emporte sur le mal. Par contre, je pense que je n’aurais jamais pu être avocate de la défense. Je ne crois pas être capable de défendre quelqu’un qui prétend être innocent alors que tous les éléments indiquent qu’il est coupable, et qu’il est évident qu’il a versé le sang de quelqu’un.


Pour en revenir à Blue Bloods, les repas de famille des Reagan sont très importants dans la série. Peux-tu nous dévoiler quelques secrets concernant le tournage de ces fameuses scènes?

Donnie (Wahlberg) n’arrête pas de manger, même quand les caméras ne tournent pas, ce qui m’a un peu déconcertée au début. Et il se plaint de maux d’estomac! (rires) Quant à Tom (Selleck), il ne consomme aucun aliment coloré: le contenu de son assiette est toujours beige. Récemment, nous avons eu du poisson au menu, mais ce n’était pas une bonne idée car, au bout d’un moment, ça a commencé à sentir très mauvais: le tournage des scènes à table dure plusieurs heures.

Par ailleurs, une fois, j’ai dû ingérer un calzone au porc mu shu (une recette chinoise) parce que c’était écrit dans le scénario. Je n’ai pas aimé ça du tout. C’est une expérience que je ne recommencerais jamais! Disons que, généralement, j’essaie de ne pas trop manger au cours de ces scènes.


Quels rapports as-tu avec les interprètes des autres membres de la famille Reagan? Vous arrive-t-il de vous voir en dehors du plateau de tournage?

Comme les membres de la plupart des familles, nous ne nous parlons pas! (rires) J’aimerais bien organiser un vrai repas pour nous mais, sur le plateau, nous restons assis devant un repas pendant quatre à six heures. Alors, nous n’avons pas vraiment envie de nous retrouver devant de la bouffe après le travail! Quoi qu’il en soit nous sommes très chanceux que la série comporte ces scènes de repas. Elles nous permettent de nous retrouver tous ensemble chaque semaine et de parler de choses personnelles entre les prises.


Que dirais-tu si ton propre fils, John (né de sa relation avec le footballeur Tom Brady), voulait devenir policier?

J’ai cru, un instant, que tu allais dire «acteur»! Je n’aimerais pas qu’il devienne acteur, mais policier, pourquoi pas? C’était son déguisement à l’Halloween, cette année, et il était super cute!


Tu préférerais donc que ton fils devienne policier plutôt que comédien?

Oui. En tant qu’actrice j’ai l’impression d’avoir manqué beaucoup de moments importants de la vie des miens. Si ce métier m’a permis de profiter de super belles occasions, dont la possibilité de voyager partout dans le monde, j’étais partout sauf aux côtés de mes proches. C’est aussi une profession exigeante, où il est difficile de percer. J’ai eu la chance d’avoir du succès, mais je connais beaucoup de gens talentueux et passionnés qui luttent depuis des années pour réussir.


La série Blue Bloods est diffusée le mardi 22 h, à Séries+.