Télévision / Reportages

Partager
Ruptures | Des nuages à l’horizon (Début de la saison 5)
Depuis sa victoire sur le juge Frigon, Ariane (Mélissa Désormeaux-Poulin) a le vent dans les voiles... | Photo : © Radio-Canada

Ruptures | Des nuages à l’horizon (Début de la saison 5)

Lundi 9 septembre à 21 h, Radio-Canada

Par Annie Hogue/TV Hebdo - 2019-08-29 20:05:46

Ariane a gagné son combat et révélé au grand jour la corruption d’un juge réputé. Elle est sur une belle lancée et propose à Marc de s’associer officiellement à elle. Toutefois, le passé et ses choix récents sont sur le point de la rattraper.

 


Ariane Beaumont a misé gros à la fin de la précédente saison. Elle s’est attaquée à la réputation d’un juge et d’un avocat célèbres. La cause qu’elle défendait et les gestes qu’elle a faits auraient pu lui coûter sa carrière, mais c’est elle qui a gagné la partie! Depuis, tout le monde la félicite. Ariane doit une fière chandelle à Marc Dalpé, qui a cru en elle et l’a épaulée tout au long de ses démarches. Les deux avocats ont compris qu’ils travaillent très bien ensemble et qu’il est possible d’officialiser leur association professionnelle.

Tout feu tout flamme

«Au début, Marc avait proposé à Ariane de s’installer dans ses bureaux, sans plus, et ça faisait leur affaire à tous les deux. On a vu la saison dernière qu’ils forment une équipe solide. Ils continueront à travailler ensemble, mais il y a aura une déchirure entre eux au cours de la saison», annonce l’auteur Daniel Thibault. Pour l’heure, Ariane ne voit que des avantages à s’associer à son collègue, et c’est elle qui lui propose d’officialiser les choses. 

Forte de ses récents succès, Ariane se sent invincible. Elle est prête à relever tous les défis et à accepter toutes les causes, même les plus difficiles. «On pourrait résumer la saison par la phrase: Ariane s’en va-t-en guerre! Or, tous ses choix et les événements passés la rattrapent et la forcent à se battre. Elle se sent très forte, mais elle a ses limites. Elle devra se demander jusqu’où elle est prête à aller pour défendre la veuve et l’orphelin. Ariane a l’impression qu’avec tout ce qu’elle a accompli, elle a compris bien des choses, mais c’est dans l’application des principes que la situation va déraper», révèle l’auteur. 

Prise entre ses parents

La première cause dont Ariane s’occupe cette saison est celle de Juliette Casavant, une adolescente de 16 ans qui sent le besoin d’engager un avocat pour défendre ses intérêts dans le divorce de ses parents. Ce genre de cause touche Ariane, qui a toujours eu à cœur le bien-être des enfants. L’avocate rencontre donc la jeune fille et accepte de s’occuper de son dossier. Juliette lui explique qu’elle souhaite vivre avec son père, car elle est en conflit avec sa mère.

Au cours de leurs discussions, Ariane remarque que le père de l’adolescente semble avoir une forte influence sur elle. Est-ce vraiment par choix qu’elle veut vivre avec lui? Ferait-il pression sur elle d’une façon ou d’une autre? Pour assurer le bien-être de sa jeune cliente, l’avocate aimerait que le psychologue Marcel Landry la rencontre afin de clarifier la situation, mais Juliette n’est pas d’accord. Ariane réussira-t-elle à la convaincre?

Le conflit qui fait rage dans la famille de Juliette favorise l’émergence d’émotions qui bouleversent toutes les parties. Au cœur de la tempête, Ariane ne peut rester insensible et se laisse, elle aussi, submerger par les émotions, ce qui ravive chez elle des blessures d’enfance. «Elle comprend qu’il lui manque encore des détails au sujet de la mort de son père. Elle en découvrira plus à ce sujet», confirme l’auteur. Chose certaine, ce n’est pas Mireille qui l’aidera à voir plus clair, puisqu’elle décide de couper les ponts avec sa fille, jugeant être allée au bout de leur relation.

Les nouveaux défis de Claude

Pour éviter à Ariane de devenir la nouvelle cible de Jean-Luc De Vries, Claude a rendu les armes et a laissé son ennemi remporter la bataille. Elle a mis une croix sur sa carrière d’avocate et doit se trouver de nouveaux défis. Ses choix en surprendront plus d’un…