Télévision / Plateaux

Partager
Secrets de plateau: «Coup de foudre»
Mathieu Baron © Patrick Séguin

Secrets de plateau: «Coup de foudre»

Le jeu de l'amour et du hasard

Par Nathalie Slight / TV Hebdo - 2017-09-06 15:59:11

À quelques minutes du début de l’enregistrement, la musique de Coldplay joue à tue-tête sur le plateau, histoire de créer une ambiance festive pour les célibataires et leurs partisans. Y aura-t-il un «match» parfait? Ou peut-être même un coup de foudre? Même l’animateur, Mathieu Baron, l’ignore, et c’est justement l’attrait principal de cette sympathique émission.


À l’arrivée des célibataires, tout est mis en œuvre pour qu’ils ne se croisent pas avant l’enregistrement. «C’est super bien organisé! Les hommes et les femmes arrivent à des heures différentes, des rideaux noirs séparent les loges, et nous devons demander la permission avant d’aller aux toilettes, afin de ne pas croiser un participant par hasard», rapporte Sophie, qui s’est inscrite à l’émission lorsqu’une amie l’a mise au défi.

On tourne cinq émissions le samedi et autant le dimanche. Soixante célibataires défilent donc sur le plateau de Coup de foudre durant le week-end. «Lorsque j’arrive sur le plateau, je salue le public, je repasse les détails de l’émission avec le producteur au contenu, puis je me présente aux participants. J’ai reçu leur fiche; je suis au courant de leurs intérêts et de ce qu’ils recherchent en amour, mais c’est la première fois que j’ai l’occasion de leur serrer la main. Une émission de Coup de foudre ne dure que 22 minutes et 15 secondes. Je dis donc aux participants: “Ça passe extrêmement vite, profitez de chaque seconde! Lorsque je vais vous annoncer qu’il est maintenant temps de faire votre choix, vous allez vous exclamer: “Déjà!”» mentionne Mathieu Baron.


En mode séduction

L’animateur est passé maître dans l’art de mettre les candidats à l’aise. «Je leur rappelle que ce n’est pas une chirurgie à cœur ouvert; on est là pour faire de la télévision, pour avoir du fun et, peut-être, pour créer de nouveaux couples. Les participants sont stressés, et c’est normal: la plupart n’ont jamais mis les pieds sur un plateau de tournage. Cependant, plus vite ils mettent leur timidité de côté, plus vite ils apprécient leur expérience», affirme le charmant animateur.

Mathieu Baron veut éviter que les participants «gèlent» à l’écran. «Je leur conseille de penser tout haut. De cette façon, on évite les temps morts, car une seconde de silence sur le plateau paraît une éternité à l’écran!» Mélanie a suivi les conseils de l’animateur: «Mathieu nous a demandé d’éviter à tout prix de répondre par “oui”, “non” ou “peut-être”. Les participants qui sont de l’autre côté ne nous voient pas, alors nos réponses représentent notre seule arme de séduction, notre seule façon de nous mettre en valeur auprès des autres célibataires!»


Le sens de la répartie

Ce qui rend l’émission Coup de foudre si divertissante, ce sont, bien sûr, les réponses des candidats, mais également le sens de la répartie de Mathieu Baron, qui taquine volontiers les célibataires. «L’animation de Coup de foudre me demande d’être toujours allumé. C’est impossible pour moi, ne serait-ce qu’une seconde, d’être sur le pilote automatique, puisque je dois commenter les réponses des participants, les relancer, faire des blagues... Par exemple, si une célibataire dit qu’elle cherche un gars franc et fidèle, je glisse au passage que je ne comprends pas pourquoi elle mentionne ces critères, puisque tous les hommes sont francs et fidèles! (rires) Ce commentaire a pour effet de faire rigoler tout le monde sur le plateau. Après 100 enregistrements de Coup de foudre, l’an dernier, mon sens de la répartie est devenu plutôt aiguisé!»

Chose certaine, les participants passent un bon moment à l’émission. «Je suis heureuse d’avoir vécu cette expérience, d’être sortie de mon élément. Mon but, en venant ici, était de relever un défi et d’avoir du fun. Je peux dire: “Mission accomplie!”» conclut Kathleen, une des participantes.


Cinq secrets révélés par mathieu baron

«Sur plus de 100 enregistrements, il n’y a eu qu’une émission dans laquelle on a vu trois coups de foudre, et trois émissions qui ont mené à trois “matchs” parfaits. Cependant, il y a souvent un ou deux “matchs” parfaits. Les coups de foudre sont plus rares.»

«Il arrive que des participants se désistent à la dernière minute. L’équipe de recherche remédie à la situation en devançant la participation de célibataires qui devaient prendre part à une émission tournée un peu plus tard le jour même, le lendemain ou le week-end suivant. Il est même arrivé qu’une participante change d’idée, une fois arrivée dans la salle de maquillage! Elle était trop nerveuse. Nous avons tout de même réussi à la remplacer, et le tournage n’a même pas été retardé!»

«L’émission est tournée live to tape, c’est-à-dire qu’elle est enregistrée en continu, comme si on était en direct. Il nous arrive de recommencer certains segments, parce qu’un participant donne une réponse un peu trop osée pour l’heure de diffusion, mais c’est assez rare.»

«Je porte une oreillette sur le plateau. La régie peut donc me donner des indications sur les prochains participants, par exemple: “Nathalie, 34 ans, infirmière”, de façon à ce que je puisse enchaîner les présentations et les jeux sans consulter mes cartons.»

«L’an dernier, un homme et une femme qui participaient à la même émission, mais qui ne s’étaient pas choisis, sont allés prendre un café après l’enregistrement, et ils ont eu... un vrai coup de foudre! Par ailleurs, dans notre spécial gais, deux femmes sont tombées amoureuses et forment toujours un couple.»