Télévision / Plateaux

Partager
Sur le plateau des «Docteurs»
Les Drs Jacques Toueg, Chantal Guimont, Gaëlle Vekemans et Alain Vadeboncœur © Frédéric Auclair

Sur le plateau des «Docteurs»

Les docteurs - du lundi au jeudi 16 h, Radio-Canada

Samuel Pradier / TV Hebdo - 2010-10-21 10:13:30

Rencontrer un médecin pour lui poser des questions sur nos petits bobos n'est pas chose facile au Québec. À la nouvelle émission Les docteurs, quatre spécialistes dans des domaines différents nous en apprennent bien plus qu'au cours d'une simple consultation. TV Hebdo a assisté à l'enregistrement d'une émission. 

 

 

Un enregistrement devant public

Dans le studio 47 de Radio Canada, le décor est flambant neuf, et une cinquantaine de personnes attendent patiemment. Le public est très hétérogène: il comprend des ados, de jeunes adultes et quelques têtes blanches.

Deux émissions sont enregistrées dans la journée, dans les conditions du direct, c'est-à-dire sans aucune autre coupure que les pauses publicitaires.

Le plateau des Docteurs ressemble à s'y méprendre au plateau de l'émission originale américaine, The Doctors, présentée à CBS. On y trouve quatre médecins assis autour d'une table et, dans un coin, une salle d'examens qui peut servir à l'occasion pour des cas particuliers.

Les quatre docteurs québécois sont Alain Vadeboncœur (un urgentologue spécialisé en cardiologie que l'on a déjà vu dans l'émission RDI Santé), Gaëlle Vekemans (spécialisée en pédiatrie), Chantal Guimont (omnipraticienne) et Jacques Toueg (chirurgien orthopédiste et médecin en chef de Tennis Canada). 

Le concept

Le concept de l'émission est très simple: les quatre médecins répondent aux questions des membres du public. Lorsque le générique commence, tout le monde applaudit les quatre médecins, qui en sont encore à leurs débuts dans le milieu de la télévision.

Souriants et assez détendus, ils discutent d'abord, ce jour-là, des amis et ennemis du corps humain. Tout va très vite, et un conseil n'attend pas l'autre.

En quelques minutes, les médecins parlent des enfants qui prennent trop de Ritalin, de malbouffe, du choix de soutien-gorge pour les femmes enceintes, du traitement des infections urinaires, de la gastro chez les enfants, des tendinites, des régimes...

Il y en a pour tout le monde, sans que les propos soient rébarbatifs ou scientifiques. Chaque sujet est agrémenté d'exemples, de vidéos, d'un petit jeu-questionnaire et de témoignages de personnes présentes sur le plateau. 

Une adaptation fidèle à l'émission originale

L'émission (et les sujets dont on traite) est fidèle à la version originale. En fait, un tiers des sujets sont repris intégralement de l'émission américaine, un autre tiers est mis de côté (en raison de la différence entre les systèmes de santé des deux pays), et le reste du contenu est adapté à la réalité québécoise.

Une quinzaine de sujets sont traités dans chacune des émissions. Les quatre spécialistes sont très à l'aise, et la conversation est fluide. On sent qu'ils savent de quoi ils parlent; d'ailleurs, ils ne consultent pas de fiches.

90 minutes de consultation

«En 30 ans de pratique, je n'ai pas vu autant de patients que tous ceux que je pourrai toucher en faisant cette émission. Nous voulons répondre à des questions que les gens n'ont pas le temps de poser quand ils visitent le médecin», explique Alain Vadeboncœur, qui fait un peu office d'animateur de l'émission.

Après une heure et demie de consultation, on ressort charmé de cette expérience. On a appris plein de choses, notamment que sacrer, lorsqu'on se fait mal, atténue la douleur, qu'il faut se laver les mains lorsqu'on a la gastro, ou encore qu'on a le droit le manger du McDo tant que ça ne devient pas une habitude. Merci docteur!