Télévision / Reportages

Partager
Témoin indésirable | Mortels secrets (Début)
Jack Argyll (Anthony Boyle) en voulait-il à sa mère (Anna Chancellor) au point de la tuer? C’est ce que Leo (Bill Nighy), l’époux de la défunte, et Kirsten (Morven Christie), la gouvernante, ont toujours cru — ou fait semblant de croire. | Photo : ARTV

Témoin indésirable | Mortels secrets (Début)

Samedi 11 mai à 22 h, ARTV

Par Alexe-Sandra Daigneault/TV hebdo - 2019-05-02 23:16:33

Un an et demi après le décès de Jack, soupçonné d’avoir assassiné sa mère, sa famille reçoit la visite d’un inconnu qui affirme que le défunt était innocent. Voilà une nouvelle choquante pour les Argyll, qui cachent tous de sombres secrets.

Les romans d’Agatha Christie ont toujours été une valeur sûre, et c’est pourquoi les adaptations télévisuelles ne manquent pas. La plus récente nous fait redécouvrir Témoin indésirable, l’œuvre préférée de la «reine du crime», grâce à une minisérie de la BBC dont la réalisation a été confiée à Sandra Goldbacher. 

Légèrement différente du roman, la série commence la veille de Noël 1954, lorsque Rachel Argyll est trouvée morte dans le luxueux manoir familial de Sunny Point. Jack, le plus rebelle de ses cinq enfants adoptifs, est emprisonné pour ce meurtre sanglant, mais est assassiné par un codétenu avant de subir son procès. 

Étranges retrouvailles

Dix-huit mois après cette tragédie, Mary, Mickey, Tina et Hester retournent à Sunny Point afin de préparer le mariage de leur père. Ces enfants adultes sont évidemment choqués par la vitesse à laquelle Leo s’est recasé avec son ancienne secrétaire, la plantureuse Gwenda Vaughn. Toutefois, Mary semble être la seule à s’opposer activement à cette union. Il faut dire que son mariage malheureux a rendu l’aînée de la famille particulièrement amère, surtout depuis l’accident qui a privé son mari de l’usage de ses jambes. 

De leur côté, Mickey et Hester préfèrent éviter les problèmes, tout en tentant respectivement d’oublier leur douleur dans l’automutilation et l’alcool. Quant à Tina, elle semble s’accommoder de Gwenda et de son comportement de diva arriviste, tandis que la gouvernante, Kirsten, fuit carrément sa nouvelle patronne dès qu’elle entend sa voix. Chacun à leur façon, les membres du clan Argyll semblent faire ce qu’ils peuvent afin de composer avec cette situation aussi délicate que fâcheuse. 

Semer le doute 

Les retrouvailles difficiles des Argyll prennent une tournure encore plus dramatique lorsqu’un mystérieux scientifique du nom d’Arthur Calgary vient cogner à la porte de Sunny Point. L’étranger est venu de loin afin d’annoncer à la famille une nouvelle étonnante: il était en compagnie de Jack lorsque Rachel a été assassinée et il croit que cet alibi serait en mesure de le faire innocenter. 

Persuadé que l’inconnu fait partie des nombreux charlatans qui ont tenté d’entrer en contact avec sa famille au cours des derniers mois, Leo accueille froidement le visiteur avant de lui apprendre la mort de Jack. Le Dr Calgary, qui semble bouleversé par la nouvelle, se réfugie à l’hôtel du village pendant que Leo convainc ses enfants que le scientifique est un imposteur. Cependant, malgré les belles paroles de son père, Hester reste obsédée par l’idée que Jack était peut-être innocent, et elle ose confier ses doutes à Mickey. 

Post-mortem

La révélation du Dr Calgary fait également remonter de douloureux souvenirs chez tous les membres du clan Argyll. Alors qu’ils se préparent à assister au somptueux dîner organisé par Gwenda, les jeunes adultes se rappellent une enfance triste, passée auprès d’une mère austère et d’un père absent. Régulièrement ignorés, diminués ou comparés les uns aux autres, ils se souviennent notamment de la relation tumultueuse qui unissait Jack à Rachel et des nombreux mauvais traitements qu’ils ont subis par la faute de leur mère. 

Grâce à ces souvenirs, on comprend un peu mieux la tension qui règne au sein du clan et on réalise que chacun des membres de la famille avait une bonne raison d’en vouloir à Rachel. Si Jack est bel et bien innocent, comme l’affirme le Dr Calgary, cela signifie que l’assassin de Rachel est toujours libre... et qu’il pourrait s’agir de n’importe lequel d’entre eux.