Célébrités / Québécoises

Partager
Simple Plan s’associe à la relève
© Sébastien St-Jean / Agence QMI

Simple Plan s’associe à la relève

Yan Lauzon / Agence QMI - 2016-11-01 09:30:41

Les gars de Simple Plan veulent aider à développer la relève musicale montréalaise. La populaire formation pop-rock s’est donc associée à la Ville de Montréal et son nouveau programme de prêt d’instruments de musique.





L’initiative permet aux citoyens d’emprunter gratuitement un des 120 instruments – guitares, basses, violons, ukulélés, claviers, tambours et xylophones – dans l’une des huit bibliothèques participantes de la métropole. Une occasion de développer une véritable passion, assure Chuck Comeau.

«La musique, on y croit. Ç’a changé nos vies. Ç’a donné une direction à ce qu’on fait, ça nous a donné une passion, témoigne le batteur de Simple Plan. On espère que ce programme-là va encourager les jeunes à trouver quelque chose qu’ils aiment, à découvrir la musique, à faire en sorte que ça devienne une de leurs passions.»

«Quand j’avais à peu près 11 ans, je commençais à me tenir avec la mauvaise gang et ma mère, au lieu de me frotter les oreilles, a décidé de m’offrir une guitare…, se souvient pour sa part Jeff Stinco. Elle a fait des sacrifices pour m’offrir cette belle guitare rouge que j’ai encore, d’ailleurs…»

Ceux et celles qui n’ont pas cette chance pourront donc ramener l’instrument convoité à la maison pour trois semaines (12 au total si tous les renouvellements son possibles).


Montréal emboîte le pas

Pour Denis Coderre, le nouveau programme sert non seulement au «développement de l’oreille musicale», mais il permet aussi de façonner les vedettes de demain.

«La musique est un outil de citoyenneté exceptionnel… Quand on a un environnement propice aux talents et qu’on leur donne la chance, ça crée des Simple Plan», laisse savoir le maire de Montréal.

À l’instar de Toronto et Vancouver qui ont déjà mis sur pied un tel système de partage, la métropole bonifie son offre d’accès à la culture.

«Il y a quelques années, les Bibliothèques de Montréal ont entrepris un virage important pour améliorer et diversifier leur offre de services… Avec le programme de prêt d’instruments de musique, nous franchissons une nouvelle étape», soutient Yvan Filion, directeur des Bibliothèques de Montréal.


Donner au suivant

Afin que la «collection» de 120 instruments prenne de l’expansion, la contribution des citoyens est souhaitée.

Jusqu’au 24 octobre, quiconque ne veut plus de sa guitare, sa basse, son violon, son ukulélé, son clavier, son tambour ou son xylophone neuf ou on bon état est appelé à en faire don dans un des six endroits prévus à cet effet (bibliomontreal.com/musique).