Cinéma / Nouvelles

Partager
«Dictature affective», un docu sur l’aliénation parentale
Karina Marceau © Guy Beaupré

«Dictature affective», un docu sur l’aliénation parentale

Agence QMI - 2011-11-03 12:46:24

La journaliste, animatrice et productrice Karina Marceau se glisse derrière la caméra pour les besoins du documentaire Dictature affective, dont le tournage se poursuit jusqu’en février prochain.

Dictature affective se penche sur les séparations difficiles, celles, particulièrement, qui tournent en véritable guerre ouverte entre les parents. Dans ces situations cauchemardesques, les enfants deviennent souvent des otages.

Maltraitance invisible

Il y est question de l’aliénation parentale, phénomène qui se manifeste quand un des parents en vient à casser du sucre sur le dos de son ex-conjoint dans le but de jouir de l’amour exclusif de ses enfants.

Dans un communiqué, on parle d’une «forme de maltraitance dont trop d’enfants sont victimes, mais qui est encore méconnue du grand public».

Parents et enfants témoignent de ce phénomène dans le documentaire, notamment une adolescente, Katherine, qui relate avoir été manipulée par sa mère, ce qui a l’a conduite, à l’âge de 6 ans, à accuser injustement son père d’agression sexuelle.

Documentaire et fiction

Avocats, intervenants de la Direction de la protection de la jeunesse, médiateurs familiaux et psychologues y formulent aussi leurs observations.

À cela, Karina Marceau a ajouté un volet fiction pour mieux illustrer, de l’intérieur, le phénomène de l’aliénation parentale. Réal Bossé, Marie Turgeon, Robert Naylor, Camille Felton et Christine Beaulieu interprètent les membres d’une famille volant en éclats.

Dictature affective sera diffusé à l’antenne de Télé-Québec et TFO, respectivement à l’automne 2012 et en 2013. Le documentaire est produit par les Productions PVP Monde de Matane.