Cinéma / Plateaux

Partager
Gros plan sur... Liaison fatale
Glenn Close et Michael Douglas. © Paramount pictures

Gros plan sur... Liaison fatale

Mardi 14 novembre 20 h, Prise 2

Par Carl Rodrigue/TV Hebdo - 2017-10-27 15:55:12

Malgré les performances de Michael Douglas et d’Anne Archer, c’est d’abord et avant tout à Glenn Close que l’on pense en réécoutant Liaison fatale. Ce qui est plutôt ironique quand on sait que le réalisateur, Adrian Lyne (Flashdance, 9 semaines ½), ne voulait pas d’elle au départ.



En effet, lorsque l’agent de l’actrice a voulu lui obtenir une audition, il s’est fait répondre d’oublier ça. Adrian Lyne aurait dit textuellement qu’elle était «la dernière personne sur terre qui devrait jouer ce rôle-là». C’est ainsi que de Kim Basinger à Sigourney Weaver, en passant par Jamie Lee Curtis, Julia Louis-Dreyfus, Carrie Fisher, Linda Hamilton, Madonna, Michelle Pfeiffer et Cybill Shepherd, une cinquantaine d’actrices ont été considérées pour le rôle qui a finalement été confié à... Glenn Close.

La comédienne s’est donnée totalement, allant jusqu’à subir une commotion cérébrale lorsqu’elle s’est fracassé le crâne sur un miroir lors d’une prise. Conduite à l’hôpital, elle a été stupéfaite d’apprendre qu’elle était enceinte de quelques semaines. À ce jour, elle affirme avoir de la misère à regarder la scène, car, inconsciemment, elle y mettait la vie de sa fille à naître en danger. Celle-ci, Annie Starke, est devenue actrice à son tour.